INDONESIA COVID INSURANCE

REQUIRED TO ENTER INDONESIA
Mis à jour le June 6th, 2022

Les voyageurs étrangers sont tenus de souscrire une assurance médicale COVID-19 d'une valeur minimale de 25 000 USD.

Toutes les politiques suivantes répondent aux conditions d'entrée pour l'Indonésie

THB฿
USD$
EUR
GBP£
JPY¥
CNY¥
KRW
CADC$
RUB
INR
SGDS$
15 JOURNÉE COUVERTURE
Insurance Company NamePackage PriceDays CoveredCoverage Amount
WorldTrips฿1,11715 Days$50K USD
SafetyWing฿1,18915 Days$100K USD
LUMA฿2,05921 Days$35K USD
ACS฿2,69830 Days$100K USD

Approuvé en ligne dans les 24 heures (sauf indication contraire)

* Le forfait d'assurance doit couvrir la totalité du séjour du visa sur lequel vous allez entrer.

Le 8 mars 2022, le groupe de travail sur la gestion du COVID-19 a publié la circulaire numéro 12 de 2022 sur les protocoles de santé pour les voyages internationaux pendant la pandémie de COVID-19.

La circulaire entre en vigueur le 8 mars 2022 jusqu'à nouvel ordre. Avec la publication de cette circulaire, la circulaire numéro 9 de 2022 sur les protocoles sanitaires pour les voyages internationaux pendant la pandémie de COVID-19 est révoquée et déclarée nulle et non avenue, indique la circulaire.

Le contexte de la publication de la circulaire est l'évolution de la situation du COVID-19 dans plusieurs pays du monde et les résultats de l'évaluation intersectorielle. La circulaire vise à ajuster le mécanisme de contrôle des voyages internationaux. L'une des bases juridiques de cette circulaire est la décision du Conseil des ministres restreint du 7 mars 2022.

La circulaire vise à mettre en œuvre des protocoles de santé pour les voyageurs internationaux pendant la pandémie de COVID-19 et à freiner une augmentation de la transmission de COVID-19, indique la circulaire.

Les dispositions du protocole sanitaire stipulées dans la Circulaire sont les suivantes :

1. Les voyageurs internationaux peuvent entrer sur le territoire indonésien par les points d'entrée suivants :

  1. Aéroports : Aéroport Soekarno Hatta, Banten ; Aéroport de Juanda, Java Est ; Aéroport Ngurah Rai, Bali; Aéroport Hang Nadim et Aéroport Raja Haji Fisabilillah, îles Riau ; Aéroport Sam Ratulangi, Sulawesi du Nord ; et l'aéroport Zainuddin Abdul Madjid, West Nusa Tenggara.
  2. Ports maritimes : Port de Tanjung Benoa, Bali ; Port de Batam, port de Tanjung Pinang et port de Bintan, îles Riau ; et le port de Nunukan, au nord de Kalimantan.
  3. Postes transfrontaliers : postes frontières d'Aruk et poste frontière d'Entikong, poste frontière de Kalimantan Ouest et de Motaain, Nusa Tenggara Est.

2. Les voyageurs internationaux sont autorisés à entrer en Indonésie en suivant des protocoles sanitaires stricts établis par le gouvernement.

3. Les citoyens étrangers peuvent entrer sur le territoire indonésien aux conditions suivantes :

  1. Se conformer aux dispositions stipulées dans le règlement du ministre du droit et des droits de l'homme numéro 34 de 2021 sur l'octroi de visas d'immigration et de permis de séjour pendant la période de COVID-19 et de reprise économique nationale ;
  2. Respecter le schéma d'accord (bilatéral), y compris le Travel Corridor Arrangement (TCA) ; et/ou
  3. se voir accorder une considération/autorisation spéciale par les ministères/institutions dans un document écrit.

4. Les conditions d'entrée sur le territoire indonésien par les points d'entrée sont les suivantes :

  1. les voyageurs internationaux doivent se conformer aux protocoles sanitaires émis par le gouvernement ;
  2. les voyageurs internationaux doivent présenter une carte/certificat pour la deuxième dose de vaccin COVID-19 reçue au moins quatorze jours avant le départ avec les conditions suivantes :
    1. Les citoyens indonésiens qui n'ont pas reçu le vaccin doivent se faire vacciner dans des installations de quarantaine ou des installations de surveillance de la santé à leur arrivée en Indonésie après le deuxième examen RT-PCR avec des résultats négatifs ;
    2. les étrangers qui n'ont pas reçu le vaccin doivent se faire vacciner dans des installations de quarantaine ou des installations de surveillance sanitaire à leur arrivée en Indonésie après le deuxième examen RT-PCR avec des résultats négatifs, aux conditions suivantes :
      1. avoir entre 12 et 17 ans ;
      2. titulaires de permis de séjour diplomatiques et de permis de séjour officiels ; et/ou
      3. titulaires d'une carte de séjour à durée limitée (KITAS) et d'une carte de séjour permanent (KITAP).
    3. les étrangers qui se trouvent déjà en Indonésie et ont l'intention de voyager, tant au niveau national qu'international, doivent se faire vacciner dans le cadre d'un programme ou d'un programme de coopération mutuelle conformément aux dispositions des lois et règlements ;
    4. la carte/certificat du vaccin COVID-19 deuxième dose doit être en anglais et dans la langue du pays d'origine ;
  3. l'obligation de présentation de la carte/certificat COVID-19 visée à la lettre b ne s'applique pas pour :
    1. les étrangers titulaires de visas diplomatiques et de visas de service liés aux visites officielles/d'État de fonctionnaires étrangers au niveau ministériel et supérieur et les étrangers qui entrent en Indonésie dans le cadre du programme TCA, conformément au principe de réciprocité tout en respectant des protocoles sanitaires stricts ;
    2. les étrangers qui n'ont pas été vaccinés et qui ont l'intention d'effectuer un voyage intérieur en transit pour des vols internationaux, tant qu'ils ne quittent pas la zone aéroportuaire pendant le transit avant les vols internationaux, sous les conditions suivantes :
      1. avoir un permis délivré par l'autorité sanitaire portuaire locale (KKP) pour effectuer des voyages intérieurs en tant que transit pour des vols vers des zones situées en dehors du territoire indonésien ; et
      2. montrant un billet d'avion vers des régions hors de l'Indonésie pour un transit direct de la ville de départ à l'aéroport international sur le territoire de l'Indonésie avec le point d'arrivée final dans un autre pays.
    3. les voyageurs internationaux de moins de 18 ans ; et
    4. les voyageurs internationaux ayant des conditions de santé particulières ou des maladies comorbides qui les empêchent de se faire vacciner, à condition qu'ils joignent un certificat médical de l'hôpital gouvernemental du pays d'origine indiquant que la personne concernée n'a pas et/ou ne peut pas recevoir le vaccin COVID-19 .
  4. les voyageurs internationaux doivent présenter un résultat négatif au test RT-PCR dans le pays/la région d'origine, le test étant effectué dans un délai maximum de 2 jours avant le départ. Le résultat doit être présenté lors de l'examen de santé ou être joint dans l'e-HAC ;
  5. les voyageurs internationaux doivent présenter une preuve de paiement pour la réservation des installations de quarantaine ou des installations de surveillance de la santé auprès des fournisseurs, dans le cas où les voyageurs internationaux subissent une quarantaine centralisée et une surveillance de la santé à leurs propres frais ;
  6. les voyageurs internationaux doivent se soumettre à de nouveaux tests RT-PCR ainsi qu'à une quarantaine ou à une surveillance sanitaire centralisée à leur arrivée, dans les conditions suivantes ;
    1. être mis en quarantaine pendant 7 jours pour les voyageurs internationaux ayant reçu la première dose de vaccin ;
    2. se soumettre à une surveillance sanitaire pendant 1 jour pour les voyageurs internationaux ayant reçu la deuxième ou la troisième dose de vaccin ; ou
    3. pour les voyageurs internationaux de moins de 18 ans ou de moins de 18 ans et nécessitant une protection particulière, la durée de la quarantaine ou du suivi sanitaire doit suivre les dispositions imposées à leurs parents ou soignants/compagnons de voyage.
  7. les dispositions relatives à la quarantaine et à la surveillance sanitaire visées à la lettre f doivent être réalisées dans les conditions suivantes :
    1. Citoyens indonésiens, à savoir travailleurs migrants indonésiens ; étudiants ayant terminé leurs études à l'étranger; les employés du gouvernement revenant de voyages officiels à l'étranger ; ou les représentants indonésiens dans les compétitions ou festivals internationaux doivent subir une quarantaine ou une surveillance sanitaire centralisée aux frais du gouvernement conformément au décret du chef du groupe de travail sur la gestion du COVID-19 sur les installations de quarantaine et la RT-PCR obligatoire pour les citoyens indonésiens voyageant à l'étranger ;
    2. Les citoyens indonésiens non inclus dans les critères visés au numéro i doivent se soumettre à leurs propres frais à une quarantaine ou à une surveillance sanitaire dans des installations de quarantaine ou des installations centralisées de surveillance sanitaire ; et
    3. les voyageurs internationaux étrangers, à savoir les diplomates étrangers autres que le chef du représentant étranger et la famille du chef du représentant étranger, doivent se soumettre à leurs propres frais à une quarantaine ou à un contrôle sanitaire dans des installations de quarantaine ou des installations centralisées de contrôle sanitaire.
  8. les installations de quarantaine ou les installations de surveillance de la santé doivent obtenir une recommandation du groupe de travail sur la manipulation du COVID-19, se conformer aux conditions générales fixées par l'Association indonésienne des hôtels et restaurants (PHRI) pour la propreté, la santé, la sécurité et la durabilité environnementale (CHSE), obtenir COVID -19 certificat de protocole sanitaire délivré par le ministère chargé des affaires de santé pour les établissements situés à Jakarta et ses environs, ou certificat de protocole sanitaire COVID-19 délivré par le bureau provincial chargé des affaires de santé dans les régions ;
  9. dans le cas où le retest RT-PCR visé à la lettre f donne un résultat positif, les mesures de suivi seront réalisées dans les conditions suivantes :
    1. dans le cas où le voyageur ne présente aucun symptôme ou présente des symptômes légers, l'isolement ou le traitement doit être effectué dans des installations d'isolement dans des hôtels ou des installations d'isolement centralisées déterminées par le gouvernement ; ou
    2. dans le cas où le voyageur présente des symptômes modérés ou sévères, et/ou avec des comorbidités non contrôlées, l'isolement ou le traitement doit être effectué dans les hôpitaux de référence COVID-19 ; et
    3. le coût de l'isolement/du traitement pour les étrangers est à la charge du voyageur, tandis que le coût pour les citoyens indonésiens est à la charge du gouvernement.
  10. dans le cas où le voyageur international étranger n'a pas les moyens de payer la quarantaine ou la surveillance de la santé et/ou le traitement dans les hôpitaux, les sponsors ou les ministères/agences/entreprises publiques qui recommandent le permis d'entrée pour le voyageur étranger doivent être tenus responsables ;
  11. les voyageurs internationaux doivent effectuer le deuxième test RT-PCR :
    1. au 6ème jour de quarantaine, pour les voyageurs internationaux soumis à une quarantaine d'une durée de 7 jours ; ou
    2. le 3ème jour à l'arrivée sur le territoire indonésien, pour les voyageurs internationaux soumis à un suivi sanitaire d'une durée de 1 jour.
  12. dans le cas où le deuxième test RT-PCR visé à la lettre k donne un résultat négatif, les citoyens indonésiens/voyageurs internationaux étrangers sont autorisés à poursuivre leur voyage et sont encouragés à effectuer un suivi médical indépendant des symptômes du COVID-19 pendant quatorze jours et respecter les protocoles sanitaires ;
  13. dans le cas où le retest RT-PCR visé à la lettre k montre un résultat positif, les mesures de suivi seront réalisées avec les dispositions suivantes :
    1. dans le cas où le voyageur ne présente aucun symptôme ou présente des symptômes légers, l'isolement ou le traitement doit être effectué dans des installations d'isolement dans des hôtels ou des installations d'isolement centralisées déterminées par le gouvernement ; ou
    2. dans le cas où le voyageur présente des symptômes modérés ou sévères, et/ou avec des comorbidités non contrôlées, l'isolement ou le traitement doit être effectué dans les hôpitaux de référence COVID-19 ; et
    3. le coût de l'isolement/du traitement des étrangers est à la charge du voyageur, tandis que le coût de l'isolement/du traitement des citoyens indonésiens est à la charge du gouvernement.
  14. les voyageurs peuvent demander par écrit un nouveau test RT-PCR après avoir subi le test RT-PCR visé aux lettres f et k, le coût du test étant à la charge du voyageur ;
  15. le test RT-PCR visé à la lettre n est effectué simultanément par l'autorité sanitaire portuaire (KKP) dans deux laboratoires désignés pour l'examen comparatif de l'échec de la cible du gène S (SGTF) et l'examen comparatif des résultats de la RT-PCR, à savoir Santé Agence de recherche et de développement (Balitbangkes), Cipto Mangunkusumo Central General Hospital (RSCM), Gatot Soebroto Army Central Hospital (RSPAD), Bhayangkara Raden Said Sukanto Hospital (Polri Hospital) ou d'autres laboratoires gouvernementaux (Environmental Health Engineering Center, Regional Health Laboratory, ou autres laboratoires de référence gouvernementaux);
  16. L'autorité sanitaire portuaire dans les aéroports internationaux et les ports maritimes doit fournir des installations aux voyageurs internationaux qui ont besoin de services médicaux d'urgence à leur arrivée en Indonésie conformément aux dispositions des lois et règlements ;
  17. Les ministères/agences/gouvernements régionaux qui administrent les fonctions liées aux voyageurs internationaux doivent donner suite à la circulaire en publiant des règlements conformes aux dispositions des lois et règlements ; et
  18. le Règlement visé à la lettre q fait partie intégrante de la Circulaire.

5. Les voyageurs internationaux entrant sur le territoire indonésien par le point d'entrée de Zainuddin Abdul Madjid doivent suivre les dispositions du mécanisme du système à bulles réglementées dans la circulaire du groupe de travail COVID-19 sur les protocoles de santé du système à bulles pour le MotoGP 2022 à Mandalika pendant COVID-19.

6. Les voyageurs internationaux entrant sur le territoire indonésien par des points d'entrée dans les régions de Bali, Batam et Bintan, à savoir l'aéroport Ngurah Rai, l'aéroport Hang Nadim, l'aéroport Raja Haji Fisabilillah, le port de Tanjung Benoa, le port de Batam, le port de Tanjung Pinang et le port de Bintan doivent suivre les dispositions stipulées par la circulaire du groupe de travail COVID-19 sur les protocoles de santé pour les voyageurs internationaux venant à Bali, Batam et Bintan pendant la pandémie de COVID-19.

7. Une dispense sous forme d'exemption de quarantaine obligatoire ou de surveillance de la santé peut être accordée aux citoyens indonésiens dans des circonstances urgentes (telles que : avoir un état de santé mettant leur vie en danger, avoir un état de santé nécessitant un traitement spécial ou avoir une famille nucléaire décédée ) après avoir montré un résultat négatif d'un nouveau test RT-PCR à l'arrivée au point d'entrée du voyage à l'étranger.

8. Les étrangers ayant le statut de chef de représentation étrangère servant en Indonésie et leurs familles peuvent être exemptés de la mise en œuvre de la quarantaine ou de la surveillance sanitaire centralisée pour la durée visée au numéro 4.f. sous forme d'auto-quarantaine ou d'auto-surveillance sur une base individuelle.

9. Une dispense sous forme d'exemption de quarantaine obligatoire ou de surveillance sanitaire sous système de bulles et/ou avec protocole sanitaire strict peut être accordée aux étrangers selon les critères suivants :

  1. les titulaires de visas diplomatiques et de visas de service ;
  2. les fonctionnaires étrangers au niveau ministériel et au-dessus et leur entourage effectuant des visites officielles/d'État ;
  3. les agents de voyage entrant en Indonésie par le biais du programme TCA ;
  4. délégués des pays membres du G20 ; et
  5. personnes honorables et distinguées.

10. La demande de dispense sous forme de quarantaine ou de surveillance sanitaire indépendante visée au numéro 8 et l'exemption de la quarantaine obligatoire ou de la surveillance sanitaire visée au numéro 9 doivent être soumises au moins sept jours avant l'arrivée en Indonésie au Groupe de travail national sur la gestion du COVID-19 et peut être accordé de manière sélective, sur une base individuelle et avec un quota limité sur la base de l'accord entre le groupe de travail sur la gestion du COVID-19, le ministère de coordination des affaires maritimes et de l'investissement et le ministère de la Santé.

11. Les demandes de dispense sous forme d'exemption de quarantaine obligatoire ou de surveillance de la santé pour les citoyens indonésiens dans des circonstances urgentes telles que visées au numéro 7 doivent être soumises au moins trois jours avant l'arrivée en Indonésie au groupe de travail national sur la gestion du COVID-19. et peut être accordée de manière sélective, sur une base individuelle et avec un quota limité sur la base de l'accord entre le groupe de travail sur la gestion du COVID-19, le ministère de coordination des affaires maritimes et de l'investissement et le ministère de la santé.

12. La mise en œuvre de l'auto-quarantaine ou de l'auto-surveillance visée au chiffre 8 doit être effectuée dans les conditions suivantes :

  1. Avoir une chambre et une salle de bain séparées pour chaque voyageur international ;
  2. Minimiser les contacts lors de la distribution de nourriture ou des activités alimentaires ;
  3. Ne pas avoir de contact physique avec d'autres voyageurs effectuant une quarantaine ou une surveillance de la santé ou avec d'autres personnes ;
  4. avoir des superviseurs de quarantaine ou des agents de surveillance sanitaire qui sont tenus de signaler quotidiennement la supervision de la quarantaine ou la surveillance sanitaire aux agents de l'autorité sanitaire portuaire sur leur territoire ; et
  5. avoir un deuxième test RT-PCR et communiquer les résultats du test RT-PCR aux agents de l'autorité sanitaire portuaire de leur région dans les conditions suivantes :
    1. au 6ème jour de quarantaine, pour les voyageurs internationaux soumis à une quarantaine d'une durée de 7 jours ; ou
    2. le 3ème jour à l'arrivée sur le territoire indonésien, pour les voyageurs internationaux soumis à un suivi sanitaire d'une durée de 1 jour.

13. En ce qui concerne la demande d'auto-quarantaine ou d'auto-surveillance visée au numéro 8, les voyageurs internationaux doivent joindre une preuve du respect des exigences de quarantaine ou de surveillance de santé indépendante sous la forme de chambres et de salles de bains séparées pour chaque individu ainsi que des documents qui incluent l'identité du superviseur de la quarantaine ou de l'agent de surveillance sanitaire validée par le ministère de la Santé cq Port Health Authority.

14. Les protocoles sanitaires stricts visés au numéro 4 comportent les conditions suivantes :

  1. utiliser un masque en tissu à trois épaisseurs ou un masque médical qui couvre le nez, la bouche et le menton ;
  2. changer régulièrement de masque toutes les quatre heures et jeter les masques usagés dans les installations prévues ;
  3. se laver les mains régulièrement avec de l'eau et du savon ou un désinfectant pour les mains, surtout après avoir touché des objets touchés par d'autres personnes ;
  4. maintenir une distance minimale de 1,5 mètre avec les autres personnes et éviter les foules ;
  5. ne pas parler au téléphone ou en personne tout au long du voyage en utilisant les modes de transport en commun terrestres, ferroviaires, maritimes, fluviaux, lacustres, maritimes et aériens ; et
  6. ne pas manger ni boire pendant le vol moins de deux heures, sauf pour les personnes obligées de prendre des médicaments urgents.

15. Les voyageurs internationaux doivent utiliser l'application PeduliLindungi comme condition pour voyager à l'étranger pour entrer sur le territoire indonésien.

16. Chaque opérateur de mode de transport au point d'entrée d'un voyage à l'étranger doit utiliser l'application PeduliLindungi.

17. Le contrôle de la quarantaine des cargos et des équipages doit être effectué conformément aux dispositions spécifiques et techniques stipulées par le ministère de la santé, le contrôle étant effectué par les autorités sanitaires portuaires pour chaque point d'entrée.

18. Les voyageurs internationaux voyageant à des fins touristiques peuvent entrer sur le territoire indonésien à condition de présenter une carte ou un certificat de vaccin COVID-19 et un résultat négatif du test RT-PCR visé au numéro 4.b. et 4.d. et doit montrer :

  1. un visa de court séjour ou d'autres permis d'entrée conformément aux dispositions des lois et règlements (la disposition s'applique aux étrangers);
  2. une preuve de propriété d'une assurance maladie avec une valeur de couverture minimale équivalente à 25 000 USD qui comprend le financement de la gestion du COVID-19 (la disposition s'applique aux étrangers) ; et
  3. preuve de confirmation de réservation et paiement des installations d'hébergement par les prestataires (la disposition s'applique aux citoyens indonésiens).

La circulaire prévoit également les mesures de suivi, de contrôle et d'évaluation suivantes :

1. Le groupe de travail régional sur la gestion du COVID-19, assisté de l'autorité des transports publics, doit contrôler la mobilité des personnes et maintenir la sécurité des transports publics pendant la pandémie de COVID-19 en établissant un poste de sécurité intégré ;

2. Les autorités, agences et opérateurs de transport public doivent contrôler les opérations de transport public ;

3. Les ministères/agences, les Forces de défense nationale indonésiennes (TNI), la police nationale indonésienne (Polri) et les gouvernements régionaux ont le droit d'arrêter et/ou d'empêcher la mobilité des personnes sur la base de la circulaire qui est conforme à, et ne viole pas les dispositions des lois et règlements ;

4. Ministères/Agences, le TNI, le Polri, assistés par le Groupe de travail sur la manutention du COVID-19 dans les aéroports et les ports maritimes c.q. Les autorités portuaires sanitaires des aéroports et ports maritimes internationaux doivent effectuer une surveillance de routine pour garantir le respect de la mise en œuvre des protocoles sanitaires et de la quarantaine, et superviser les mesures d'autosurveillance par le biais d'installations téléphoniques, d'appels vidéo et d'une surveillance sur le terrain pendant la pandémie de COVID-19 ; et

5. Les agences autorisées (ministères/agences, TNI, Polri et gouvernements régionaux) doivent appliquer les protocoles sanitaires COVID-19 et l'application de la loi conformément aux dispositions des lois et règlements. (GROUPE DE TRAVAIL COVID-19 / ONU) (RI / MUR)

Indonesia FAQ sur l'assurance Covid

Do these policies meet the entry requirements?

Yes, because they are all over 25,000 USD of coverage.

Quand le plan d'assurance doit-il commencer et se terminer?

La police doit commencer le ou avant la date d'arrivée. Il devrait se terminer le ou après la date d'expiration du visa sur lequel vous allez entrer.

What is the minimum period the covid insurance must cover to enter Indonesia?

Le paquet d'assurance doit couvrir la totalité du séjour du visa sur lequel vous allez entrer. Cependant, si vous avez un vol retour avant la date de fin du visa sur lequel vous entrez, vous pouvez utiliser cette date comme date de fin d'assurance.

Do Thai Citizens need Covid-19 insurance to enter Indonesia?

COVID-19 insurance is not required for Indonesian citizens.

What is the cheapest COVID-19 insurance for the Indonesia?

Actuellement, l'assurance COVID-19 la moins chère qui répond aux conditions d'entrée pour l'Indonésie est WorldTrips .

Autres comparaisons d'assurance Covid

Couverture de l'actualité

TAT
AQ.in.th is an approved Online Travel Agent for Thailand.
TAT License 11/10602
IATA